Cadre thérapeutique individuel

photo orange 3

Conditions m

 

Je suis soumise au Code de déontologie de la Commision des Psychologues.

Voici les règles de fonctionnement indiquant notre engagement mutuel dans le travail de psychothérapie :

  1. Nous sommes bien évidemment tenus par le secret professionnel.
  2. Nous nous réservons le droit de décider ou non si nous pouvons vous prendre en thérapie en fonction de nos connaissances et de nos compétences. Dans le cas où nous ne pourrions pas entreprendre un travail avec vous, nous pouvons si vous le désirez, vous donner les coordonnées d’un confrère ou d’un médecin compétent.
  3. Toute relation sexuelle entre nous est nuisible au bon déroulement du processus de la thérapie et est donc proscrite.
  4. Le fait d’être assidu à vos séances est essentiel, ainsi que de respecter la fréquence des séances établie d’un commun accord. Il en va de la qualité du travail thérapeutique et de votre progression personnelle.
  5. Les séances durent 50 minutes, 45 minutes de parole et 5 minutes administratives (documents mutuels, prise de rendez-vous, payement ...).
    Dans le cadre des séances de coaching il est possible d'avoir des séances d'une heure et demi.
  6. Organisation des rendez-vous et planning :
    • Nous vous proposerons plusieurs séances d’avance afin de coordonner au mieux nos agendas. En fin de thérapie nous prévoirons un espacement progressif.
    • L’heure que nous avons fixée vous appartient ; tout retard ou absence est donc perdu pour vous. Cela veut dire que le montant de la séance est dû même si vous ne vous êtes pas présenté à votre séance.
    • Toute séance non décommandée 24h00 avant le rendez-vous (soit un jour ouvrable) est TOUJOURS due quelle que soit la raison de votre absence.
    • Chaque séance est à payer à l’issue de celle-ci. « Si possible » prévoir le montant exact.
  7. On ne fume pas pendant les séances. Nous ne travaillerons pas convenablement avec vous si vous vous présentez à la séance en état d'ébriété ou sous l'influence de drogues.
  8. Si vous prenez des médicaments neuroleptiques, ou avez des problèmes de santé, il est important que nous en soyons informés afin d’y faire attention.
  9. Vous devez prendre votre part de responsabilité et d’activité pendant votre thérapie, c’est à dire :
    • que le travail thérapeutique est un véritable travail qui demande un investissement en temps et en argent, dès lors c’est à vous, prioritairement, d’apporter ce que vous avez besoin de travailler ou de résoudre ;
    • qu’il ne faut pas s’attendre à progresser en des problèmes dont vous ne me parlez pas ;
    • que, sans être dans un devoir de transparence, ne pas dire des choses importantes compromet évidemment le processus thérapeutique.
  10. De même, si des choses ne vont pas dans la relation avec votre thérapeute, ou si le cours de la thérapie n’évolue pas favorablement selon vous, veuillez bien nous le signaler, de façon à ce que nous examinions ensemble ce qui ne va pas. Ceci est un élément important de la thérapie.
  11. Au moment où l’un de nous pensera que le moment d’arrêter la thérapie est arrivé, il sera nécessaire de consacrer au moins une séance au bilan et à la clôture de notre travail (sauf au cas où vos séances étaient déjà espacées).